Conférence 2019

DSCN7474.JPG

Présidé par Cassandre Manicom Ramsamy et Giovanni Masanabo

 

 

 

 

 

 

Sujet A : combattre et prévenir l'extrémisme violent

 

Ce thème vise à aborder la question de la montée de l'extrémisme dans le monde. Causés par la haine, la peur de l'inconnu et l'ignorance, les individus ont tendance à choisir la voie radicale. Afin d'éviter ce comportement, les États membres devraient débattre en commission de leur position et recourir à la pensée critique et à la diplomatie pour se rassembler et trouver des solutions adéquates à ce problème.

 

Sujet B : encourager la préservation des cultures et civilisations menacées

 

L'objectif principal de ce sujet est de faire émerger de nouvelles idées ou politiques permettant à certaines personnes et communautés de continuer à vivre dans un meilleur endroit en respectant leur mode de vie. Ce thème pourrait également être attribué à une zone de conflit à savoir la protection des monuments, des sites archéologiques des musées, des habitants, des enfants, etc. menacés par la guerre, le terrorisme, la politique et les religions.

 

 

 

 

 

Sujet A : Le différend en mer de Chine méridionale

 

L'Asie de l'Est est la région en développement la plus rapide du 21e siècle. Le commerce et, avec lui, les routes commerciales sont au cœur de l'expansion économique et de la relance industrielle. Que ce soit sur l'eau, sur terre ou sur mer, le contrôle de ces passages n'est pas seulement une importante source de revenus, mais un défi politique et diplomatique vital. Les tensions sont vives parmi les principaux acteurs en Asie, ainsi que dans le reste du monde. Car quiconque contrôle la mer de Chine méridionale détient les clés des portes de 1,6 milliard de personnes.

 

 

Sujet B : Création d'une patrie kurde

 

Le Moyen-Orient est sans doute la région la plus sensible du 21e siècle. Depuis Sikes-Picot, il y a eu peu de paix et beaucoup de conflits alors que les peuples et les minorités luttent pour la souveraineté sur des terres convoitées. L'une des minorités les plus privées de leurs droits a été les Kurdes : ils ont été l'un des plus grands perdants de la décolonisation, restant apatrides après l'effondrement de l'Empire ottoman. Au milieu de la guerre civile syrienne et de la montée en puissance de l'Etat islamique - les poids lourds diplomatiques de l'Europe, de l'Asie et des Amériques pesant lourdement sur le résultat - c'est une chance pour les deux parties de façonner le visage du Moyen-Orient dans un avenir prévisible.

Capture d’écran 2020-09-18 à 22.08.26.
DSCN7489.JPG

Présidé par Matthew Metivier et Corentin Robin

DSCN7470.JPG

Sujet A : Légalisation de la prostitution

 

Ce sujet aborde de nombreux domaines différents: sanitaire, humanitaire, économique, social et politique.

 

Sujet B : L'avortement en tant que droit fondamental des femmes et des filles

 

De nos jours, les droits des femmes sont constamment confrontés à des controverses, des obstacles mais aussi un soutien et des moyens pour atteindre leurs objectifs. UnWomen est un comité dans duquel nous pouvons faire des discours sur des sujets comme l'avortement qui peuvent toucher tout le monde, que ce soit une femme ou une fille dans un pays riche ou dans un pays du tiers monde. Il est de notre devoir de s’attaquer à ce problème.

Présidée par Albane Suaudeau et Clara Didier

https---www.heartgenetics.com-wp-content

Sujet A : Détecter les facteurs de pollution et lutter contre les impacts sur la nouvelle génération


Selon les scientifiques, la pollution de l'air est la plus grande menace pour la santé publique du 21e siècle, causant des milliers de décès et de maladies chaque année dans le monde. Des admissions plus élevées dans les hôpitaux et des décès prématurés ont été observés depuis que les scientifiques ont sérieusement commencé à étudier la question. L'OMS met en garde contre les conséquences dramatiques que nos modes de production, qui sont au cœur du problème, ont sur les êtres humains. Plus de 90% des enfants de moins de 15 ans dans le monde respirent un air nocif pour un développement sûr, entraînant une fonction pulmonaire réduite, des infections respiratoires et un asthme grave.

 

 

Sujet B: Nutrition / eau et santé dans un contexte de crise : le cas du Yémen

 

  Depuis que le conflit armé a éclaté en mars 2015, le système de santé déjà fragile du Yémen a continué de se détériorer. Le manque d'infrastructures, de fournitures et l'impossibilité d'obtenir un cessez-le-feu durable pour apporter une aide humanitaire rendent difficile de voir la lumière au bout du tunnel. De nombreux travailleurs ont déjà été évacués à la lumière de la tournure des événements. Les frappes aériennes continues et l'hostilité des rebelles envers les agents apportant de l'aide rendent de plus en plus difficile d'atteindre les populations dans le besoin. Aux blessures s'ajoute la question de l'eau et de la nourriture. Lorsque les installations réussissent à rester opérationnelles, leur accès est très dangereux et difficile, car les rebelles n'hésitent pas à viser les ambulances et les travailleurs. Après seulement quelques mois de combats, on estime que 80% des citoyens ont besoin d'une forme quelconque d'aide humanitaire. On estime que 7 millions de personnes, qui représentent près d'un tiers de la population, sont confrontées à la faim et à un nombre croissant de maladies liées à l'eau sale.  

 

DSCN7482.JPG

Présidée par Lola Abdul et Léa Faivre

DSCN7478.JPG

Présidée par Paula Franco et Victoria Collado

http---uc3mun.anudi.org-wp-content-uploa

Thème A: Les populations autochtones oubliées d'Afrique

 

Les peuples et communautés autochtones d'Afrique souffrent d'un grand nombre de violations des droits humains qui sont souvent de nature collective. Ce thème vise à inspirer les délégués à travailler ensemble afin de trouver des solutions aux injustices que subissent quotidiennement ces populations d'Afrique.

 

Sujet B: Lutter pour les droits des Dalits dans le système des castes indiennes

 

Plus de 160 millions de personnes en Inde sont considérées comme «intouchables» - des personnes souillées par leur naissance dans un système de castes qui les considère impures, moins qu'humaines. Les violations des droits de l'homme contre ces personnes, connues sous le nom de Dalits, sont légion. Les délégués auront la tâche d'utiliser la diplomatie et les compétences pour trouver des moyens d'améliorer les droits des Dalits et de lutter contre cette discrimination qui existe depuis des milliers d'années.